Médiation culturelle

Qu'est-ce que la médiation culturelle dans un musée et dans les domaines apparentés? Quels sont les missions et les champs d’action de la médiatrice culturelle et du médiateur culturel au sein de ces institutions?

Les documents de référence de mediamus et de différentes institutions et organisations de Suisse et de l'étranger vous apportent des éclaircissements. Ils définissent aussi des standards pour la médiation culturelle de musée et des domaines apparentés. La mission principale de la médiation culturelle de musée consiste à développer des offres de médiation directe et indirecte par un choix de méthodes adaptées aux différents publics-cible. Les offres de médiation culturelle accompagnent une exposition ou y sont intégrées dès le départ. La médiation culturelle débute avec la conception d’expositions qui ont pour objectif de promouvoir le dialogue entre les publics et les objets. Elles invitent ainsi leurs visiteurs à parti-ciper à une réflexion approfondie autour du patrimoine matériel et immatériel de musée.

Prise de position

mediamus ouvre les yeux et les oreilles partout où s’ébauchent les orientations et se prennent les décisions politiques. Mediamus intervient partout où s’engage la discussion sur la médiation culturelle.

17 septembre 2014

19 décembre 2013

31 mai 2011

21 octobre 2011

2. novembre 2010

Message culture 2012–2015 de la Confédération

Nachdem das Kulturgesetz im Dezember 2009 vom Parlament verabschiedet worden ist, liegt nun der Entwurf der Kulturbotschaft vor mit einem Arbeitsprogramm 2012 bis 2015. Darin werden Schwerpunkte definiert. Museen kommen insgesamt schlecht weg. Mittel werden gekürzt. Kulturvermittlung wird zwar erwähnt, aber Mittel dafür werden keine eingesetzt. mediamus wirkt bereits heute darauf hin, in der nächsten Botschaft einen Schwerpunkt Kulturvermittlung zu definieren.

Terminologie

Comment mediamus définit-elle les termes de «culture», de «musée», de «formation (culturelle), de «médiation culturelle» et de «pédagogie muséale et animation culturelle» ?

Le terme de médiation culturelle a actuellement le vent en poupe. Tout le monde se l’approprie et il est utilisé dans le langage de tous les jours ainsi que dans les domaines et les contextes les plus divers. S’agit-il cependant toujours de la même «médiation culturelle» ? Dans les faits, les différentes déclarations ne reposent la plupart du temps pas sur une terminologie culturelle commune. De même, les nombreuses «activités de médiation culturelle» en milieu scolaire ou extrascolaire développées par les institutions témoignent de visions et de concepts divergents. En tant qu’association nationale, mediamus s’engage pour la médiation culturelle et soutient les professionnels de musée qui pratiquent ce métier. mediamus est donc une instance compétente dans les domaines de la « culture » et de la « médiation culturelle ». Mais comment mediamus définit-elle ces termes de « culture », de « musée », de « formation (culturelle), de « médiation culturelle » et de « pédagogie muséale et animation culturelle» ? Au vu de la diversité des pratiques et des définitions, mediamus souhaite mettre en avant sa vision de la culture au travers d’une clarification de la terminologie utilisée, accompagnée d’un positionnement.

Dans les rubriques suivantes, nous présentons et définissons, en lien avec nos missions, les termes de « culture », de « musée », de « formation (culturelle), de « médiation culturelle », et de « pédagogie muséale et animation culturelle ». Chaque terme est présenté de manière succincte et complété par le positionnement de mediamus, qui met en avant le point de vue des professionnels de la médiation muséale. Pour chaque terme, un PDF (disponible en langue allemande dans la version allemande) présente par ailleurs une argumentation plus approfondie. mediamus offre ainsi à ses membres un outil pour s’orienter dans le discours actuel sur la médiation. De plus, l’association se positionne au sein des débats contemporains en matière de politique culturelle et éducative. La version française met en évidence des différences terminologiques par la mention «Remarques concernant la terminologie française». Ces compléments ne figurent pas dans la version originale allemande. Elles sont notées en italique. La contribution de mediamus se veut un « work in progress ». Elle est régulièrement adaptée aux changements et innovations culturels. mediamus invite ses membres à continuer la réflexion et à compléter, modifier ou corriger ces textes. Vos suggestions sont les bienvenues à info@mediamus.ch.